dimanche 25 octobre 2009

L'appartement

Hier soir nous avons été mangé au restaurant L'appartement avec mon couple d'amis du Méchant Boeuf. Et ce matin, je complètement envoûtée. C'est un des très bons restaurants où je suis allée manger à Montréal dans les dernières années. Le service était impeccable (je vous donne tout de suite un exemple: ma copine a seulement fait part à la serveuse que son filet mignon n'était pas saignant tel que demandé mais qu'il tirait un peu plus sur le bien cuit. Tout de suite, sur-le-champ, sans besoin de consulter un gérant quelconque elle lui a offert quelque chose. Voulez-vous le retourner? non. Je vais vous offrir un dessert ou quelque chose qui vous ferait plaisir. Comme ça! Sans chichi, ni fla-fla, drette live là!). C'était également la première fois de ma vie où j'allais dans un resto qui offre tampons, ouates, Q-tips, lingettes et crème à mains gracieusement dans les toilettes des dames. Très apprécié.

Le décor était vraiment superbe. Le niveau sous-sol héberge le côté lounge du resto avec des divans, des écrans géants, un immense bar et un DJ. Mais je sais que vous mourrez d'envie que je vous parle du principal: la bouffe! C'était vraiment hallucinant. Je commence par les entrées. Mon potage, citrouille et lait de coco. Mon chum, soupe à l'oignon et cheddar fort. Chaud, automnal, de la vraie "bouffe-réconfort". Les amis, tartare de bison et frites avec mayo cajun: malade! je ne sais pas quel traitement ils avaient réservé à leurs frites mais elles étaient super bonnes. Bien croustillantes et elles goûtaient un peu la lime. Miam.

Maintenant, le plat de résistance. Pour moi (sur la table d'hôte alors je n'ai pas la description exacte), crevettes géantes (géantes vous dîtes? titanesques) grillées avec une sauce style asiatique/citronnelle servi sur des nouilles de riz et légumes croquants. Avec accompagnement, une salade d'algues (ce que j'ai le moins aimé). C'était goûteux, savoureux.
Mon chum a opté pour le poulet de Cornouailles grillé, sauce BBQ au chipotle et miel, accompagné d'asperges et de céleri-rave rôti au thym.
Ma copine s'était laissée tenter par le filet mignon sauce au porto, échalotes françaises frites sur rosti de pommes de terre et asperges en robe de proscuito. Et malgré le fait que la pièce est été trop cuite, c'était tendre, tendre, tendre... je suis pratiquement certaine qu'elle aurait pu couper son steak à la fourchette.
Le dernier plat (et non le moindre je vous le dis) était un mac & cheese au homard servi avec une salade de bébé épinards et bruschetta. Le mac & cheese était une grande première pour moi. Jamais entendu parler. C'était comme manger un Kraft Dinner ULTRA deluxe avec homard et oeufs de poisson... C'était indescriptible. La sauce au fromage... My God!
Mon dessert compris dans la table d'hôte: un gâteau au fromage avec fruits (le fromage légèrement salé!) et le dessert de mes amis: un mi-cuit au chocolat amer et noisette avec crème glacée à la vanille. À se rouler par terre. Bon vous aurez compris que j'ai tout aimé ou presque. Vous dire que j'ai trop mangé hier est un euphémisme. Le seul point négatif que je peut apporter c'est le bruit. Est-ce parce qu'il y avait deux groupes ou parce que la musique était trop forte? Je ne saurais pas dire, mais vers la fin de la soirée nous étions obligés de crier pour s'entendre. Maintenant la facture. Un peu salée mais ça valait tellement le détour! Il faut bien se faire plaisir et quand on est en bonne compagnie tout est possible. Merci aux trois personnes présentes avec moi hier pour la belle soirée!

2 commentaires:

  1. Tu devrais avertir les gens au début de tes écrits qu'il se peut que leur clavier doive supporter des coulis de bave pendant la lecture...merci de prendre cette notice au sérieux! :P

    RépondreSupprimer
  2. J'en tiendrai compte!
    Désolée pour ton clavier! ;)

    RépondreSupprimer