dimanche 14 mars 2010

Petit samedi culturel et culinaire dans le Vieux-Montréal

Hier, mon samedi a été consacré à la découverte de deux restaurants dans le Vieux-Montréal.

Le premier sous les indications de ma mère qui était en visite en ville et qui voulait manger quelque chose dont la dernière fois remontait à 10 ans: des dims sums (traduction de dim sum trouvée sur internet: touche au coeur, cute non?). J'ai alors déniché un restaurant à l'aide du guide restos Voir et des plusieurs sites internet. La Maison Kam Fung un immense restaurant pouvant accueillir 260 personnes et qui était rempli à craquer hier vers l'heure du dîner. Nous avons même patienter environ 1/2 heure pour qu'une table se libère.

La salle est une représentation géographique de tous les pays du globe avec une grande concentration asiatique (on m'a toujours dit que c'était bon signe...). Nous n'avions même pas eu le temps d'enlever nos manteaux et déjà une charmante dame qui semblait être traînée par son chariot nous criait: Chow Mein????? Oui, oui, oui, on en veut, on a faim... 3 minutes plus tard déjà nous avions 3 petits plats qui se promenaient allègrement de mains en mains.

Il ne faut pas se raconter des menteries, la grande majorité (pour ne pas dire la totalité) des serveuses ne comprennent pas un traître mot français et permettez-moi également de douter qu'elles comprennent l'anglais mais c'est ce qui fait tout le charme de l'expérience.

La nourriture est une découverte à chaque fois car ne comprenant pas ce que l'on commande, on y va à l'oeil et ensuite on se fie aux papilles. Voici en gros ce que nous avons mangé: le fameux chow mein (mon plat préféré du repas), boulette de crevettes frites, dumplings aux crevettes, dumplings au porc, petits poissons entiers frits, des légumes verts (je crois bien que c'était des rapinis et ils étaient excellents), soupe won-ton, calmars frits, crevettes entières frites, riz collant et je crois que j'en oublie. C'est drôle mais on dirait qu'il y a seulement deux modes de cuisson: frit ou à la vapeur. Rien de grillé ou de sauté.

Je crois que c'est une expérience qu'il faut vivre au moins une fois dans sa vie (ou peut-être à tous les dix ans...), c'est impressionnant et amusant de voir tout ce monde travailler comme des fourmis. Le service par chariot pourrait aisément se faire en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre mais c'est le free-for-all et la désorganisation totale fait que 4 chariots de nourriture peuvent se retrouver coincés au coin d'une table.

(Je crois que mon papa aurait préféré un numéro 2 pour 2!)
Le coût total: 120$ pour 6 personnes ultra pleines, un litre de vin et une bière. Une aubaine!

Je vous laisse sur quelques photos en vrac:









1 commentaire:

  1. Très bonnes photos! Personnellement j'aime moyen cette place mais c'est parce que je ne mange pas de fruits de mers alors mon choix est limité. Mais en général je trouve quand même quelques bouchées qui me plaisent. :)

    RépondreSupprimer