jeudi 22 avril 2010

L'autre Version

Anciennement le restaurant Version Laurent Godbout, le nouveau resto s'appelle L'autre Version (un petit clin d'oeil à son dernier propriétaire chose que j'ai apprise sur le web) et j'y étais invitée vendredi dernier pour célébrer un trentième anniversaire. Très chic, très classe, comme on en retrouve beaucoup dans ce coin de la ville, le décor était tout en brique et tout en jeu de lumières. Nous étions un assez gros groupe et ils nous avaient un peu "isolés" du reste du resto. Parfait pour plus d'intimité. Seul petit désavantage, nous étions situés près des cuisines alors un flot incessant de serveurs avec plats vides et pleins passait à nos côtés.

Notre serveur s'appelait Patrick. Un peu hésitant au début, il a offert un service d'un très grand professionnalisme surtout que je lui posait 1001 questions sur le menu.

Voici donc ce que nous avons mangé:

La mise en bouche: mini boule de fromage de chèvre et miel enrobée de noix de Grenoble et amandes servie sur un petit croûton. Très crémeux, bien assaisonné.
Entrée #1: Tataki de thon, salsa de pomme-grenade, gelée de thé vert au ginseng, riz croustillant à la pistache, réduction de soya et agrumes. C'était vraiment bon. Le thon était parfait (oui, oui, je sais c'est du thon rouge mais je n'ai pas pu m'en empêcher). La fraîcheur de la grenade et le contraste avec le croustillant du riz (des rice krispies) était sublime. Servi dans une belle assiette rectangulaire en verre le poisson avait l'air de flotter dans les airs à son arrivée à ma table!




Entée # 2: Côtes levées de bison laquées, crème de foie gras d’oie et mousseline de champignons grillés. C'était IN-CROY-ABLE! Ultra moelleux, la crème de foie gras avait la texture du sucre. C'était très homme et en même temps très délicat au palet.




Plat Principal: La surprise L'Autre Version du vendredi 16 avril, un magret de canard avec une sauce aux lardons accompagné d'un risotto d'orge aux champignons. Ma description est beaucoup moins poétique que lorsque que le serveur nous l'a dit mais Ô combien succulent! Le risotto particulièrement a retenu mon attention. Bien ficelé, bien salé (pas trop), avec de gros morceaux de champignons (probablement des King Oyster dont j'ai appris la traduction française aujourd'hui: pleurote royale, cute non?).





Ma copine avait choisi la souris d’agneau, ragoût d’haricots cocos au romarin, braisé de chou fumé, réduction de fond de gibier au sirop d’érable, rehaussée de poudre de sumac. L'agneau était très tendre et savoureux et les haricots eux étaient encore légèrement croquants sous la dent (on aime ça!).




Dernier plat (auquel je n'ai pas goûté) un Boston de cerf, mousseline de pommes de terre au cheddar, carottes glacées à la moutarde, tombée de poireaux, choux de Bruxelles à l’huile citronnée, sauce aux oignons cippolini grillés et balsamique blanc.


Nous n'avons pas pris de dessert car on commençait à manquer de place (et il était rendu très tard!). Je donnerais un 8 sur 10 pour la globalité de ma soirée. Contente de l'avoir essayé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire