lundi 17 mai 2010

Une Russkaya Vodka SVP!

Depuis plusieurs semaines, ayant le goût d'une expérience culinaire hors du commun, mon conjoint me suggérait toujours un restaurant russe lorsque je lui demandais où il voulait aller manger. Ça ne me parlait pas plus qu'il ne le faut alors je lui en re-suggérais toujours un autre et avec mon pourvoir de persuasion: on allait au miens! Samedi soir dernier, lorsqu'il m'a encore dit : La Caverne, je me suis dis: Pourquoi pas?

Donc avec mon amie Marie-Andrée et son chum fraîchement débarqués de l'avion et que je n'avais pas vus depuis 3 semaines, nous nous sommes rendus au 5184 Côte-des-Neiges à La Caverne. (Je n'ai pas trouvé de site internet mais je vous laisse leur #514-738-6555) Je dois dire que ce n'est pas une partie de la ville où je m'aventure souvent alors c'est comme si je la redécouvrais.

La Presse (cahier Vivre édition du 23 avril 2010) avait dit ceci: "On y va d'ailleurs davantage pour l'ambiance que pour la gastronomie. ...il y a toujours une chanteuse (russe) qui anime la soirée, munie de son synthétiseur. Très province russe des années 80. Fun assuré!" Et ils avaient totalement raison.

C'est la soirée dans sa globalité qui fait que nous avons tous passé un excellent moment. Au début, un peu plus tranquille mais lorsque la chanteuse est arrivée, c'est devenu électrisant!!!Avec sa bonne humeur contagieuse ET son veston à paillettes, elle sait embarquer les gens même si c'est un petit resto de 40 places. Un montréalais qui apprend le russe depuis 20 ans nous a même fait une démonstration de son talent. Charmant! Je vous avise tout de suite qu'il ne faut pas y aller avec l'idée de passer une soirée en tête-à-tête: IM-POS-SI-BLE!

Maintenant la bouffe. J'étais assez curieuse de voir ce que la cuisine russe avait à offrir car je n'en avait aucune idée. En partant dites-vous que c'est très pain, pâtes, patates. JS avait pris une belle assiette d'un mélange de salades pour pouvoir goûter plusieurs saveurs. La salade de bettraves et chou, celle russe (pommes de terre et macédoine de légumes très mayonnaisée), belle salade de carottes crues très intéressante ET un salade de viande. Nous nous sommes demandés: c'est quoi la sorte de viande??? Je penchais pour le porc, les autres penchaient pour le boeuf. Et bien c'est eux qui avaient raison mais je ne crois pas que personne avait deviné quelle partie du boeuf... C'était une salade de langues de boeuf. Disons que nous avons été contents de le savoir APRÈS l'avoir mangé mais que pour ma part j'ai trouvé ça très bon.



Mon entrée et celle de Marie-Andrée: des blinis (petites crêpes) aux pommes de terre et champignons accompagnés de crème sure et d'une sauce tomatée légèrement épicée.

L'entrée de mon chum se composait de deux boulettes de viande (allègrement assaisonnées à l'ail) dans une pâte qui avait l'aspect et le goût d'une pâte à beigne, le tout frit et servi chaud. C'était surprenant, mais pas méchant du tout. Pour son plat, il a opté pour l'assiette de viandes avec 5 choix différents. Un cigare au chou (excellent et j'adore les cigares au chou), une saucisse, et les autres viandes servies dans des pâtes. Je ne me rappelle plus les choix exacts.


Marie avait choisi les pâtes. 5 morceaux (immenses) de pâtes un peu comme des dumplings farcis d'un mélange de viande et de citrouille.


Pour ma part, le pot-au-feu m'attirait. Un ragoût de boeuf/carottes/patates/champignons servi dans un bol de soupe à l'oignon recouvert d'un pain cuit directement en place et servi très chaud et croustillant. Excellent.


Voici ce que ça avait l'air une fois ouvert! C'était très bon mais on aurait dit que la cuisine en général manquait d'assaisonnement. Plus de sel ou plus d'épices, relevé un peu ceci, rajouté un peu cela n'aurait pas fait de tort (mon opinion bien personnelle). Mais en n'ayant aucune référence sur la Russie qui suis-je pour prétendre que ça manquait de quelque chose??

Ah et j'oubliais le plus important. À Rome on fait comme les Romains. Alors nous avons pris en guise de trou normand un shooter bien glacé de vodka russe la russkaya vodka. C'était ma foi très agréable et beaucoup moins fort que je pensais.
Je suis extrêmement contente d'y être allée. Vais-je y retourner? je ne crois pas, mais j'ai passé une excellente soirée à rire et à découvrir. Me reste plus qu'à trouver quelqu'un pour me fournir un visa russe pour que j'aille constater par moi-même ce qui se fait là-bas! :)

1 commentaire:

  1. Excellent review. Merci de nous faire découvrir / re-découvrir (mon expérience se limite qu'à 2,3 tables de cuisine russe, donc un peu limité de ce coté là) la cuisine russe au travers de ce repas.

    RépondreSupprimer