mercredi 16 juin 2010

Vente-Débarras!!!

Vente-débarras: terme recommandé par l'Office québécois de la langue française synonyme de vente de fond de grenier (?). L'Office veut qu'on évite le terme vente de garage (traduction de Garage Sale) même si selon moi une vente de garage restera toujours une vente de garage. :) La définition exacte est la suivante: mise en vente à prix réduits, par un particulier, sur sa propriété, d'objets dont il veut se défaire.

Je trouve que c'est très culturellement relié au Québec que d'étaler ses vieilleries (pour ne pas dire ses cochonneries) aux yeux de tous en espérant en retirer quelques sous. Personnellement, je n'ai jamais été témoin d'un évènement de la sorte ailleurs et encore moins qu'une ville entière s'y mette le temps d'un week-end.

Il y a quelques semaines, je me suis retrouvée un samedi dans une ville de banlieue, jour par excellence de la sacro-sainte vente-débarras. Cette ville, Candiac pour ne pas la nommer, comme une majorité de municipalités au Québec, autorise une fois par année à ses résidents (parce que plus c'est un peu trop et qu'au moins c'est tout le monde en même temps: on sort nos bébelles et ensuite on a la paix!!!) d'exploiter leur terrain afin de faire l'exposition de tout ce qui encombre le garage. Habituellement, au début de l'été (avant le 1 juillet jour de déménagement national) ces ventes sont très courues et même que certains en sont spécialistes. J'ai déjà lu des chroniques dans des magazines féminins tout à fait respectables du genre: "Les B.A.-BA des ventes de garage" ou "Comment courir les ventes de garage 101 trucs essentiels à savoir!" Vous voyez un peu le genre!!!

Le marchandage est de mise et même obligatoire selon moi. Après tout, les gens se sont bien souvent levés aux aurores alors pourquoi les obliger à tout rentrer le soir venu? Ils veulent s'en débarrasser alors c'est le temps de sortir nos talents de négociateurs.

Et le pire là dedans, ce sont ceux que j'appelle "les wouèreux d'amérique" (pour vous donner une idée ce sont les mêmes qui font ralentir toute la circulation quand il y a un accident de l'AUTRE bord de l'autoroute ou ceux qui rentre dans le véhicule de devant parce qu'ils sont occupés à regarder c'est qui qui s'est fait arrêter par la police... Vous voyez un peu le topo!) qui en plus d'être lambins sont paresseux. Ils ne sortent même pas de la voiture et ne font que ralentir pour mieux zieuter sur les tables voir si quelque chose serait susceptible de les intéresser. Comme le chante Helmut Fritz Ça m'énerve!!!

Mais là si vous pouviez me voir j'ai le sourire aux lèvres. Ne vous méprenez pas je ne déteste pas les ventes-débarras. Au contraire. Je suis même du genre à aller faire un tour chez vous si vous en faites une. Je marchande, j'achète à l'occasion et lorsque je quitte votre entrée je placote dans le dos de vos vieilles cochonneries :). Bon été!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire