mardi 6 juillet 2010

Déceptions à l'Attelier Archibald

Samedi soir dernier j'avais une soirée souper/théâtre dans la ville de Granby. L'association avec le restaurant était vraiment très intéressante car c'est le petit dernier du chef Laurent Godbout: l'Attelier Archibald (et ce n'est pas une faute de frappe, ils écrivent bien attelier avec deux T). J'y étais avec mon chum et mon amie Marie-Andrée, avec le sien. Nous étions prêts pour passer une soirée mémorable d'autant plus que ça faisait quelques temps déjà que je voulais essayer ce restaurant. C'était la première fois que j'avais l'occasion de goûter à la cuisine de ce chef réputé ayant deux autres restos à Montréal (chez l'Épicier et anciennement Version Laurent Godbout qui ne lui appartient plus).

Tout d'abord, le restaurant a été rénové pratiquement au complet et ça lui a fait un bien fou. C'est superbe. Un grand resto, bien décoré, avec des poutres de bois, une belle verrière et une superbe terrasse, elle aussi rénovée. De jolies fontaines coupent le bruit de la circulation avoisinante et des torches s'allument en soirée pour compléter le décor.



Alors voilà. Mes (nos) attentes étaient peut-être à la puissance 1000, mais malheureusement elles n'ont pas été comblées. Je vous explique.

En association avec le Théâtre de l'ancien presbytère, le resto offre un menu 3 ou 4 services avant le spectacle. J'avais choisi le menu trois services (entrée, plat, dessert). La seule personne du quatuor qui avait le menu 4 services, en l'occurence JS, a reçu sa soupe. Contrairement à ce qui nous avait été annoncé ce n'était pas un potage froid de petits pois verts mais bien une soupe aux concombres. Je me suis empressée d'y goûter (avec l'accord de son propriétaire bien sûr!) et je suis restée surprise par le pétillant de l'affaire. C'est comme si j'avais eu une gorgée de Vinho Verde portugais dans la bouche. Marie-Andrée ayant certaines connaissances dans le domaine a tout de suite dit que ce n'était pas normal que ça pétille. Signe pré-curseur d'une fermentation. Nous l'avons bien évidemment retournée et il nous ont rapporté le potage froid de petits pois verts prévu initalement. Bon. C'était correct mais vraiment l'assaisonnement laissait à désirer.





Nos entrées ont suivies. La mienne une bruschetta de tomates et bocconcini. C'était très bon.



Celle de mon chum: un focaccia maison accompagné d'une mouillette de balsamique. Je crois que c'était la meilleure entrée et de loin.




Une autre: des pickles frits et aïoli au citron. De fines tranches de pickles dans une panure croquante. L'idée de base était bonne mais encore là il manquait de punch pour que le gâteau lève comme on dit! La présentation était bien originale.


Les plats principaux se décrivent comme suit: le poisson du jour soit une croquette de poisson servie avec salade de haricots verts. La croquette était couchée sur une mayonnaise bien agréable en bouchée qui donnait beaucoup de saveur. La salade baignait dans beaucoup trop d'huile et celle de Marie-Andrée contenait de gros morceaux de gingembre. Pour l'équilibre on repassera.

Mon chum avait choisi le pain aux trois viandes. C'était bon mais la quantité de pommes de terre en purée était démesurée par rapport à la viande ou aux légumes d'accompagnement.



JS avait commandé la bavette de boeuf et frites. Elle était très bonne selon ses dires malgré le fait qu'elle soit arrivée médium au lieu de saignante tel que demandé.




Pour terminer le repas, le dessert du jour consistait en un morceau de gâteau (sec, même très sec), une mousse aux framboises, de la crème fouettée, des cubes de fraises/melon d'eau et menthe et des cubes de chocolat en gelée (ces derniers étaient particulièrement réussis). Le tout était très ordinaire. Aucune constance dans l'assiette et aucun lien entre les différents éléments présents.



Ce que je peux dire de la cuisine c'est qu'elle était inégale. Je le répète mais mes attentes étaient très (trop?) élevées, je le reconnais. Mais personnellement, je m'attendais à plus de la part d'un chef qui est juge à l'émission Les Chefs (SRC) et dont la fonction première (et il la remplie très bien) est de critiquer les autres. Je ne sais pas si c'est parce que nous avions un menu pré-determiné (mais je ne pense pas car plusieurs plats se retrouvaient aussi dans le menu à la carte) que le repas s'est avéré si décevant...

Finalement, le service était mauvais. Je ne sais pas si c'est parce qu'il n'y avait pas assez de personnel (le restaurant était à pleine capacité et la terrasse aussi), ou si c'est seulement notre serveuse qui était dans la lune mais pour une foule de petits détails, ça ne marchait pas. Elle était sympathique, souriante et tout mais la lenteur et quelques accrocs nous ont fait tiquer plus d'une fois durant la soirée.

Je suis prête à redonner une chance (sur l'heure du midi) à ce resto car je suis restée sur ma faim (sans mauvais jeux de mots!). Si jamais je réussi à convaincre mes collègues de travail d'y aller, je vous en reparle!

Par chance, la pièce de théâtre a racheté toute la soirée. C'était bon, drôle, bien écrit et les quatre comédiens sont vraiment superbes sur scène. Loufoque Une araignée dans le plafond nous amène à suivre 3 comparses qui sont un peu dérangés alors qu'ils sont en visite chez leur psy. Ça joue tout l'été et si l'idée vous intéresse dépêchez-vous car plusieurs représentations de juillet affichent déjà complet!

3 commentaires:

  1. Je cherchais une critique de ce resto avant de m'y rendre. Quelle joie de lire la vôtre.
    La description des plats faite de superbe façon. Les photos des plats aident à se faire une idée du style de présentation du Chef.Votre objectivité est très appréciée, bref je vais m'y rendre en espérant avoir une meilleure expérience que la vôtre.

    RépondreSupprimer
  2. @Anonyme: je vous invite à vous y rendre sans problème et à revenir me donner vos commentaires ici. Depuis l'an dernier, par deux fois j'ai eu des commentaires verbaux favorables à ce resto alors je me dis que je suis peut-être tombée sur une mauvaise soirée. Au plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. Je m'y suis rendu hier pour notre souper St-Valentin. Je ne peux qu'aller dans le même sens que vous. Inégalité fut le mot de la soirée. Potage exceptionnel, repas médiocre, service parfait en début de soirée et inexistant par la suite. J'ai décidé de ne pas prendre de dessert tellement ça s'étirait en lenteur. Très déçu! Bref, je ne crois pas retourner à ce resto.

    RépondreSupprimer