samedi 7 août 2010

L'ancêtre au goût du jour

Hier soir, j'ai essayé un autre restaurant sur la Rive-Sud en compagnie de mon amie Mélanie qui a toujours des suggestions de restos que je ne connais pas :) . Cette fois-ci c'était L'ancêtre de St-Hubert. Ce dernier prend place dans une bâtisse datant de 1874 et qui a été maintes et maintes fois agrandie et rénovée. À l'arrivée, on se retrouve face-à-face avec une superbe cave à vin vitrée et bien éclairée. Plusieurs salles sont disponibles (on peut réserver pour des partys privés) et hier un souper rencontre pour les 40 ans et plus se déroulait dans l'une d'elle. Ça avait l'air à swinger pas mal fort.

Mais revenons à nos moutons! Le menu est très classique, style cuisine française. Des menus 5 services pour deux sont également disponibles avec ou sans alcool et les prix sont relativement raisonnables (entre 70$ et 120$ pour deux avec une bouteille de vin et deux apéros!) Nous avons penché vers le menu à la carte car les choix nous accrochaient un peu plus et avec un calcul rapide ça revenait au même prix. Il faut avoir faim car tous les plats ne sont disponibles qu'en table d'hôte.

Une petite assiette de crudités prenait place sur la table à mon arrivée. Quelques olives et carottes/céleris. Mon entrée: asperges vinaigrette était bien réussie, les asperges étant encore croquantes. Les escargots à la Provençale de Mélanie était bons aussi. Le potage du jour consistait en une crème de légumes pas fade du tout et bien crémeuse.

Mon assiette (bon là je sais que ce n'est pas DU TOUT un plat d'été mais quand je l'ai vu sur le menu je n'ai pas pu résister!) du boeuf bourguignon avec oignons perlés et tout le tralala. En passant, je voue un culte à ceux qui prennent le temps d'éplucher ces oignons-là! Je l'ai fait une fois et je me suis dit: pu jamais... Ça m'avait pris un temps d'enfer. Alors maintenant, sacrilège s'il en est un, je mets des oignons en cubes dans mon boeuf bourguignon maison. C'est aussi bon et je ne suis pas obligée d'invoquer tous les Saints du ciel! Mais je sais bien que ce n'est pas la même chose... Quoi qu'il en soit, mon plat était divinement bon même un 6 août. Une sauce brune réconfortante et agréable.

Mélanie (la carnivore) avait sélectionné le surf ' n' tuf. Un giga filet mignon et trois belles grosses langoustines pas trop cuites et ne baignant pas dans le beurre à l'ail car celui-ci était mis à part dans une petite coupelle (délicate attention). Son steak était bien salé et poivré et la cuisson parfaite. C'était réellement une belle assiette. Des crevettes sont aussi passées sous mon nez par inadvertance, elles étaient d'une grosseur tout à fait respectable et elles me semblaient très alléchantes.

La table d'hôte offre la possibilité de prendre un dessert ou de le remplacer par une assiette de fromages. Tiens, tiens, tiens, pourquoi pas un de chaque? C'est ce que nous avons fait. En terminant le vin nous avons placoté devant trois fromages et nous avons conclu par une crème caramel. Bonne mais j'aurais aimé qu'elle soit plus aérienne, plus légère. J'avais l'impression de manger un flanc compact, à la limite de l'omelette. La caramel était cependant réussi.

Pour ce qui est du service, la jeune dame était très professionnelle mais je trouvais qu'elle ne nous expliquait pas beaucoup. Par exemple: elle a déposée l'assiette de fromage sans nous mentionner les sortes, nous devions poser des questions.

Comme je le mentionnais plus tôt des prix très abordables. Moi 24$, Mélanie 34$ et la bouteille de vin 34$ (un Ruffino Chianti). Une belle soirée!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire