jeudi 26 août 2010

Lectures et film d'été

L'été est la saison idéale pour l'oisivité avec un bon livre tout en sirotant une limonade maison. Même si mes vacances ne sont pas encore prises j'ai quelques romans déjà derrière la cravate et je veux vous en faire part.

D'abord, j'ai commencé la saga historique de Louise Tremblay-D'Essiambre Les mémoires d'un quartier. J'en suis au tome 3 (sur 6). L'histoire se déroule au milieu des années 50 dans le Montréal ouvrier et patriarcal. On s'attache rapidement aux personnages dont on suit l'évolution avec intérêt. Une famille bien ordinaire mais qui comme la majorité renferme des secrets plus ou moins bien gardés.

Cette très prolifique auteure (elle a près d'une trentaine de romans à son actif) a une imagination débordante et une façon très réelle de nous rendre la vie telle qu'elle devait l'être à l'époque. Elle a également signé l'excellente série des soeurs Deblois que j'avais dévoré en moins de deux il y a quelques années et certains de ces personnages refont surface dans Les mémoires d'un quartier.

J'ai aussi lu cette semaine le dernier roman de Stéphane Dompierre Mal élevé. Ce n'est pas récent, il est parut en 2007. Un livre sur les tribulations d'un trentenaire comme on en voit beaucoup mais écrit par un gars. C'est excellent. Toujours les questions existentielles; l'amour, la vie à deux, le sexe, l'argent mais finement écrit avec la vision et l'humour masculin. Je me suis esclaffée à quelques reprises riant de bon coeur. J'avais bien aimé le premier opus de ce jeune homme qui s'intitule Un petit pas pour l'homme et qui a gagné le prix de la relève littéraire Archambault 2004. On se retrouve dans la même ambiance. À lire.

Vendredi je me suis précipitée au cinéma pour voir le film dont tout le monde parlait c'est-à-dire Mange, prie, aime. J'avais ADORÉ le livre et disons qu'habituellement le passage de l'écrit à l'écran se fait rarement sans heurt. Je suis souvent déçue mais pas cette fois-ci. Bon d'accord ils ne pouvaient pas transposer page par page, on se serait retrouvé avec un film de deux jours mais l'adaptation cinématographique a été réellement bien faite. Le livre est bien rendu, son essence est gardée. Aucune longueur même si la durée est de 2h25 et en prime ça vous fait visiter trois pays pour 10$. Je me suis procuré la suite du livre: Mes alliances et que je garde emballée précieusement pour ma première semaine de vacances!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire