lundi 20 septembre 2010

À méditer

Quand il est converti, un cannibale, le vendredi, ne mange que des pêcheurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire