lundi 6 décembre 2010

Cuisine de Turquie chez Su

Je crois bien que vous l'avez remarqué: j'aime essayer de nouveaux restos (son de criquet et de vent qui roule une balle de foin...) Haha! :)

J'en ai tenté un autre cette semaine. Un resto situé hors du circuit habituel. En fait hors de MON circuit, car Verdun est un endroit que ne m'est pas du tout familier mais je sais qu'il commence à y avoir plusieurs petits bijoux. L'adresse que je vous propose aujourd'hui est le restaurant Su qui offre une cuisine turque. Probablement que comme moi vous êtes des profanes en matière de gastronomie turque, laissez-moi vous éclairer un peu.

Les mézès sont à la Turquie ce que les tapas sont à l'Espagne. Une quantité de petits plats à partager et à grignoter. À la fois chauds ou froids, végés ou carnivores. Dans le menu du Su, vous pouvez en trouver plus d'une vingtaine de variétés différentes (en plus de la dizaine de plats principaux -et on m'a dit le plus grand bien des raviolis-). Mais nous étions là pour les mézès alors nous en avons choisi 7 ce qui a constitué un excellent repas pour deux.

Sur la première photo en haut à gauche vous avez le Yogurtlu patlican ezme: un caviar d'aubergine au yogourt à l’ail et l’huile d’olive. C'est le plat que j'ai trouvé le moins intéressant, côté texture c'était pratiquement inexistant et côté goût je trouvais qu'il manquait d'assaisonnement. Suivi juste à côté du Kirmizi biberli ezme: un mézè de poivrons rouge grillés, Grenoble et herbes. Ah celui-là: extrêmement bon avec la noix croquante et la superbe couleur. Les feuilles de vigne farcies avec riz, pignons, raisins de Corinthe et menthe n'ont pas fait long feu dans l'assiette et tout en haut à droite vous avez quatres belles boulettes de lentilles rouges. Boulettes qui agrémentées du citron frais avaient une saveur toute délicate et fraîche.


Les entrées chaudes sont arrivées après quelques minutes. Le Sigara boregi s'est avéré un choix judicieux. Trois rouleaux de pâte turque (semblable à la pâte phyllo) farcis au fromage blanc et herbes. Bien salé et bien croustillant.


Ensuite piquant à souhait le Sucuk: saucissons turc au boeuf épicé, gratinés au four. Miam! J'aime aussi beaucoup la nouvelle mode de d'utiliser des plats de cuisson version mini pour la présentation, les petites cocottes et autres entrent dans cette catégorie.

Et le meilleur de tous: de belles boulettes de boulgour farcies aux boeuf, noix et herbes.

C'était une suprise en croquant dedans: une véritable explosion de saveur. On aurait dit un Ferrero Rocher version boeuf.

En final, pas de dessert mais un thé turc bien tassé. Et encore un autre beau souper réussi!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire