dimanche 9 janvier 2011

Monsieur B. B comme bistro? Non, B comme Bijou!!!

Ma cousine m'invitait pour mon anniversaire (au mois d'avril dernier, oui, oui, il y a neuf mois!) ce vendredi à manger au resto. Quand nous sommes ensembles nous aimons bien trouver un Apportez votre vin. Depuis plusieurs mois, Monsieur B se retrouvait sur notre liste mais pour X raisons nous ne le choisissions jamais. Ce week-end, avec une réservation en poche, nous nous sommes présentées vers 18h30 (au premier service) avec notre bouteille et plus ou moins d'attente.

Les propriétaires du restaurant dont le vrai nom est Monsieur B (B pour Bistro) détiennent également les établissements très connus Ô Thym et Les Infidèles. Mais ce soir là, ce n'est pas un bistro que nous avons découvert c'est un vrai petit bijou. Une carte très courte, environ 7 entrées et le même nombre de plats mais nous avons eu de la difficulté à faire notre choix tellement tout avait l'air bon! Laissez moi vous raconter notre soirée.

Tout d'abord, une soupe aux lentilles (offerte gratuitement par la maison). C'est le seul plat que je n'ai pas adoré. La saveur principale était la pomme de terre et je n'aurais pas su que c'était aux lentilles si on ne me l'avait pas au préalable mentionné. C'était correct sans plus.

Nous avons choisi trois entrées et un plat principal. Premièrement, l'entrée du jour qui consistait ce vendredi en un effiloché de côtes levées (!?! c'est une première) et poireaux servi frit dans une forme rectangulaire accompagné de purée de pomme de terre au cheddar et purée de gingembre. La viande était tendre comme un seul un effiloché peut l'être. Miam!

Secundo, (et de ça j'en aurai mangé un immense bol!) un tartare de saumon et mayonnaise. Le produit était d'une fraîcheur exemplaire et de petites nouilles ou bien des frites très croustillantes s'intégraient parfaitement à l'appareil. C'était délicieux avec les câpres et des légumes marinés. Vraiment un chef d'oeuvre. La texture de ce mets était admirable.


Après nous avoir débarrassé de nos assiettes vides (pour ne pas dire lichées!), on nous a gentiment demandé si nous désirions avoir un trou normand. Ce soir-là un sorbet aux framboises et une giclée de vodka à la vanille. Pensez-vous qu'on a dit non? La framboise très présente et la vodka bien glacée nous ont remis sur les rails pour le reste du repas. Et lui aussi était offert par la maison...Ben coudonc! :)

A suivi une tarte fine au chèvre et aux poires trempées dans le Porto et une belle salade de roquette aux noix. Craquant, moelleux, fondant, le tout dans une seule et même bouchée.


Pour couronner ce festin, un effiloché (eh oui encore!) de jarret d'agneau sur un risotto au fromage de chèvre et petits pois vert, le tout surmonté de bettraves en julienne à la menthe. C'était cochon à souhait. Le riz avait une belle onctuosité et s'amalgamait parfaitement avec la viande et les légumes qui eux offraient une très légère résistance sous la dent.


Pour couronner le tout (et malheureusement la photo est trop floue pour être partagée ici) nous avons choisi l'assiette chocolatée: gâteau mousse au chocolat au lait d'un côté et une mousse au chocolat blanc et cardamome servie dans un verre de l'autre.


Le bonheur existe je vous le dit: j'en ai mangé chez Monsieur B.


Le service était très professionnel et courtois exécuté par une équipe de jeunes serveurs. Le seul bémol de ma soirée: si votre table est située près de la porte il fait un froid de canard dès que quelqu'un l'ouvre (malgré le rideau de plastique installé pour protéger un peu)... Mais bon on leur pardonne tout de suite. D'ailleurs c'est déjà oublié!

C'est une certitude que je vais y retourner pour le faire découvrir à d'autres.

371 rue Villeneuve Est (au coin de St-Denis)
514-845-6066
Réservations obligatoires
*Le menu sur leur site internet n'est pas à jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire