vendredi 29 avril 2011

L'Angéluc

Le week-end dernier pour ma fête (ET celle de mon chum, ET celle de mon ami Oli), je me suis rendue dans un resto bien spécial. Spécial de par sa géolocalisation (terme ultra à la mode ces temps-ci :-P ), car il est situé à St-Alexandre, un petit bled de 2500 âmes en Montérégie à environ 60 km au sud de Montréal. Spécial également car on doit impérativement réserver et il ne faut pas être pressé: UN AN D'ATTENTE!!!!

Sans blague. L'angéluc (c'est son nom) était réservé depuis l'an passé à ma fête... Bon c'est long mais est-ce que ça vaut la peine. Réponse: oui! (une chance parce que mes attentes et ceux de mes invités étaient à la puissance maximale). C'est un resto qui offre une formule plus ou moins commune. C'est 6 services pour tout le monde et ce à prix fixe de 44$ par personne, on apporte notre vin et on a l'embarras du choix. La carte varie au gré des saisons et ce soir-là elle contenait pas moins de 12 choix de plats principaux différents, sans compter les entrées et les desserts. Si vous êtes du type indécis ça peut être long...

Voici donc ce que nous avons mangé. Pour les 6 un potage aux légumes classique. Mes deux amies de fille ont remarqué qu'il manquait de texture et qu'il était très liquide. Bon au goût mais légère place à l'amélioration.

Mon entrée, un tartare de boeuf relevé au cognac était énorme. Pour la quantité de viande imaginez-vous la grosseur d'une boîte de thon. C'était excellent mais pour les connaisseurs seulement car la viande contenait de bons gros morceaux. On est très loin de la viande hachée. Mon chum (qui n'est pas fan de boeuf cru) n'a pas voulu tenter l'expérience. Accompagné d'une belle salade, de câprons (miam) et de cornichons, il aurait satisfait amplement mon bedon pour un souper complet...



Une autre entrée qui mérite d'être soulignée est la salade de ris de veau tiède et légèrement caramélisé au vinaigre balsamique (voir la photo tout de suite après). Bien apprêté, et le tiède dans une salade c'est toujours winner. Sinon, on pouvait se laisser tenter par une autre salade, celle-là tricolore aux fraises, amandes et arachides. Mon chum lui avait opté pour une assiette de melon et prosciutto (énorme elle aussi!).




Pour nous faire digérer un peu, on nous a servi un trou normand, qui consistait en un granité à la sangria. Frais et léger. Je dois dire que le service et très important dans un repas comme celui-ci. Il ne faut pas être impatient de recevoir les plats car sinon ça bourre littéralement et on est incapable d'avaler quoique ce soit d'autre. Heureusement, ici personne n'attend après votre table, notre soirée s'est donc étirée de 18h30 à 23h00. Ça laisse le temps d'apprécier.


Tous les plats principaux étaient servis avec une julienne de légumes, pomme de terre au four. Deux personnes ont choisi la crêpe aux fruits de mer (crevettes, homard, pétoncles, calmar et goberge). C'était diablement copieux et servi dans un gros ramequin avec de la sauce béchamel, le tout gratiné (dois-je vous rappeler ici qu'il reste encore deux services?).




La joue de boeuf braisé était sublime. C'est une pièce de viande que nous sommes moins enclins à commander mais c'est le comfort food par excellence. C'est très "collagéneux" (je sais que ce n'est pas au Larousse mais...), mais c'est encore plus tendre qu'un rôti de palette. Aucunement besoin d'un couteau, la fourchette joue à elle seule le rôle parfait. Tendre, tendre, tendre.




Mon choix: crevettes sauce crémeuse au pernod et estragon. Pas moins de 18-20 (?!?) grosses crevettes, pas trop cuites, juste parfaites. J'ai pu les faire goûter à tout le monde à table et j'en ai eu amplement pour moi!




Dernier plat du programme principal, le carré d'agneau à la provencale d'une tendreté parfaite lui aussi. Tous les plats étaient bon mais les viandes étaient particulièrement réussies. Bien mitonnées et extrêmement bien assaisonnées.





Ouf! Un break s'il-vous-plaît! Avant le dessert on nous offre une assiette de fromage comprenant un brie, un gouda et un autre dont j'ai oublié la nature. Seul service un peu plus décevant, je me serais attendue à des fromages locaux tel que le Gré des Champs ou le d'Iberville ou encore un des fromages de chez Kaiser. Si c'était le cas on ne nous l'a pas présenté comme tel. Mais entre vous et moi, ce service n'aurait pas existé qu'on ne leur en aurait pas tenu rigueur tellement on était plein...


Pour une finale en beauté, mon chum et moi avons partagé une trilogie de crème brûlée nature, chocolat et agrumes. Un délice qui fait crack! quand on le casse avec la cuillère.




Notre deuxième dessert (que la serveuse nous a gentiment offert de le prendre pour apporter!) était un croustillant au chocolat, gâteau mousse au chocolat par dessus avec coulis de fruits. Trèèèèès riche et trèèèèès bon. Nous l'avons engouffré le lendemain soir.




Et sous ses airs de petit gâteau au chocolat bien tranquille se cache ici un fondant au chocolat et son caramel. Décadent, cochon, superbe.


Une soirée magnifique, accompagnée de merveilleuse façon, il n'y avait pas d'autre option pour célébrer mon anniversaire.


Si ça vous intéresse mais que vous ne désirez pas attendre, le propriétaire me disait qu'il est possible d'appeler la semaine avant pour voir s'il a eu des annulations car on s'entend pour dire qu'il s'en passe des choses en un an...





Restaurant l'Angéluc


480 rue St-Denis


St-Alexandre


Réservations: 450-346-4393


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire