vendredi 9 novembre 2012

Montréal à table et le Valois


Étiez-vous au courant? Montréal a maintenant sa "semaine des restaurants" comme plusieurs villes à travers le monde. Et c'est l'occasion où jamais d'en profiter car nous sommes en plein dedans. Elle se déroule du 1er au 11 novembre et près d'une centaine de restaurants y participent. Pas mal pour une première édition  non? Ça s'appelle Montréal à table et le concept est simple, les restaurateurs offrent des menus comprenant une entrée, un plat et un dessert pour 19, 29 ou 39$.  Le Toqué ou l'Europea pour 39$ ça me parle. Évidemment ses places là se sont envolées à la vitesse de l'éclair mais avec une centaine de choix je suis certaine que vous pourrez y trouver votre compte.

Pour ma part je suis allée au resto Le Valois dans le quartier HoMa (Hochelaga-Maisonneuve pour ceux qui ne sont pas de la grande ville). Un resto  dont j'avais peu entendu parler et qui est toujours plein selon mon chum qui travaille dans ce coin là. Lui, un couple d'amis et moi avions rendez-vous dimanche soir dernier.

Évidemment, les menus de Montréal à table sont plus restreints mais rien ne vous empêche de lorgner vers la carte principale et de vous concocter votre propre menu (au prix indiqué bien entendu). C'est ce que j'ai fait. De un, je n'avais pas trop envie de dessert et de deux, les entrées à la carte me faisaient de l'oeil. J'ai choisi les crevettes en croûte de riz soufflé au romarin superbement cuites accompagnées d'une guacamole bien relevée. Un délice.



Le chum quant à lui avait choisi le duo pétoncle/boudin dans le menu spécial. Saveurs très intéressantes malgré le fait que je ne sois pas trop boudin, le goût était plutôt subtil. Les amis ont respectivement mangé un potage de légumes et des calmars. Ils ont eu l'air d'apprécier.



Côté plat principal petite déception, en fait non grosse déception. J'avais pris la recommandation du chef qui est intégrée au menu quotidiennement soit le risotto à l'agneau et aux girolles. Premièrement, le risotto n'était pas crémeux du tout, plus comme un riz qu'un risotto. De plus, je m'attendais à avoir de gros morceaux de champignons mais tout était en petits cubes alors je ne pouvais pas distinguer la viande du légume. Et comble de malheur, il manquait cruellement d'assaisonnement. Tellement que j'ai ajouté sel et poivre plusieurs fois...



L'homme a été plus chanceux avec le médaillon de cerf de Boileau qu'il a choisi de manger très saignant selon la suggestion de notre serveur (qui soit dit en passant était bien gentil et enclin à faire la jasette). La viande fondait dans la bouche et le chou confit servi en accompagnement  était une belle façon d'apprêter ce légume qui a mauvaise réputation.



Pour clore le tout, un palais au chocolat noir et coeur de crème brûlée. Comme je n'avais plus faim, j'ai piqué une bouchée dans l'assiette à côté de moi. Trèèèès chocolaté et moelleux comme tout. Avis aux becs sucrés!



Malgré mon plat principal, j'ai bien aimé mon expérience au Valois, l'ambiance était bonne et ce même pour un dimanche soir. J'y retournerai cet été pour profiter de leur grande terrasse. Et quelle belle idée de Tourisme Montréal d'avoir implanter une semaine des restos ici. En espérant que ce soit le début d'une longue série. J'essai un autre resto ce soir et il vous reste toute la fin de semaine pour vous en faire autant!

Le Valois www.levalois.ca
3809, rue Ontario Est
514.528.0202


Montréal à table
www.mtlatable.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire