vendredi 30 novembre 2012

Veau, citron, câpres


Une petite dernière pour le mois de novembre, le veau acide citrique. (Ouf j'ai bien failli dépasser mon délai comme on me l'a si bien mentionné sur mon compte Facebook :-)   )

 -4 grandes escalopes de veau
-Sel et poivre
-1 c. à soupe d'huile d'olive
-2 c. à soupe de beurre
-1/2 tasse de vin blanc
-1 tasse bouillon poulet
-2 c. à soupe câpres
-2 c. à soupe jus de citron
-Persil haché pour le service

Saler et poivrer les escalopes et les faire revenir dans l'huile et le beurre à feu élevé (environ 1 minute de chaque côté). Réserver.

Dans la même poêle, faire réduire le vin jusqu'à ce qu'il reste 2-3 cuillères à soupe. Ajouter le bouillon de poulet et réduire de moitié. Ajouter 1 1/2 cuillère à soupe de câpres hachées, le reste des câpres entières et le jus de citron. Remettre les escalopes dans la sauce et réchauffer. Rectifier l'assaisonnement et agrémenter de persil frais.



Mon verdict: Correct. Rien à ajouter.

Mon verdict du mois: Disons que le dicton qui dit "commence en lion, fini en mouton" s'applique dans le cas du livre du cuisinier rebelle. J'avais fait mon laïus le concernant, je n'ai pas changé d'idée. Les quesadillas, les pâtes et le poulet crapaudine sont des recettes que je vais certainement refaire. Pour les autres je ne pense pas. Je crois que c'est tout de même un bon livre de recette à avoir à la maison. Il est beau, original et assez varié. Par contre, il faut être attentif au détail pour que rien ne nous échappe. Je crois que je n'ai jamais dit ça avant mais je pense que le livre manque un peu de rigueur.

Source: Antoine Sicotte le Cuisinier rebelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire