dimanche 9 décembre 2012

Cake bleuets et muscade


Décembre. Mois de décadence alimentaire impossible. Je me rappelle qu'une fois mon amie Stéphanie m'avait dit que pendant toute la période des fêtes jamais une seule fois elle n'avait ressenti le désir de la faim tellement les repas s'enchaînaient à une vitesse folle. Ça m'avait beaucoup marqué. Incroyable quand même. Quand on pense que certaines personnes dans le monde ne connaissent pas le sentiment de satiété... Deux mondes.

Je me suis alors posée la question: est-ce que je fais un mois de décembre complètement cochon avec gâteau ultra crème, etc ou bien si j'opte pour un peu de sobriété. Pourquoi ne pas cuisiner un peu plus de fruits et de légumes qui manquent souvent durant cette période de l'année? C'est ainsi que j'ai choisi un livre dont je vous ai parlé à la fin du mois d'octobre avec la tarte frangipane aux poires.

Le livre s'appelle Ripe (mûr en anglais) et il est basé exclusivement sur les fruits et légumes. Il est super beau car les végétaux sont classés par couleur. Si vous avez l'occasion de le feuilleter en librairie vous allez voir que c'est superbe.



Malgré mon deuxième paragraphe je commence avec du sucré. Ce n'est pas tout à fait un dessert (oui ça peut l'être) mais c'est plus comme cake d'après-midi avec un thé. C'est un cake aux bleuets et à la muscade.

Vous aurez besoin de:
-2 tasses bleuets
-3/4 c. à thé jus de citron
-3/4 tasse + 2 1/2 c. à soupe de sucre divisé
-1 tasse farine
-1 c. à thé poudre à pâte
-3/4 c. à thé muscade râpée divisée
-1/4 c. à thé sel
-1/4 livre de beurre non salé à température pièce
-2 oeufs

Préchauffer le four à 350 degrés et beurrer les contours d'un moule à charnière de 9 pouces. Déposer un papier parchemin sur le fond du moule.

Dans un bol, mélanger les bleuets, le jus de citron et 1 c. à soupe de sucre. Réserver.
Dans un autre bol, tamiser la farine, la poudre à pâte, 1/2 c. à thé de la muscade et le sel.

À l'aide d'un mélangeur électrique crémer le beurre et 3/4 de tasse de sucre à vitesse moyenne-élevée jusqu'à ce que la préparation devienne pâle et légère, environ 3 minutes. Ajouter ensuite un à un les oeufs en battant à chaque fois.

Ajouter les ingrédients secs à la préparation en battant légèrement. Ne pas trop battre. Le mélange doit être homogène. Déposer dans le moule à charnière et bien étendre uniformément.

Déposer les fruits et le jus s'il y a lieu et répartir de façon égale. Mélanger 1 1/2 c. soupe de sucre et le restant de muscade et saupoudrer sur les bleuets.

Cuire au centre du four envion 50-60 minutes ou jusqu'à ce un bâton ressorte propre de la pâte.

Tempérer une trentaine de minutes dans le moule.

Démouler et laisser refroidir complètement sur une assiette. Envelopper le cake dans du papier plastique et laisser reposer  plusieurs heures sinon une nuit entière. Consommer à température pièce et garder les portions non mangées au réfrigérateur.



Mon verdict: Excellent ce petit cake, pas trop sucré. Comme l'auteure en fait mention, on dirait que les bleuets deviennent une confiture à mesure que le gâteau prend de l'âge. Utiliser de la noix de muscade que vous râper vous-même (elles se trouvent facilement dans les épiceries). Je sais qu'il existe de la muscade pré-râpée mais la saveur et l'odeur sont plus franches lorsque vous le faites à la demande.

Un bon petit cake du 28 décembre vers 15 heures lorsque qu'on relaxe entre deux patrys.

Source: Ripe, Cheryl Sterman Rule

1 commentaire:

  1. Un bon p'tit cake en tout temps, à grignoter au passage... C'est vrai que la texture des bleuets se bonifie au fil des jours. Très bon!

    m-a

    RépondreSupprimer