dimanche 26 mai 2013

Riz au lait et mea culpa à Ricardo

Aujourd'hui c'est le riz au lait à la mijoteuse que je vous présente. Une autre recette que mon chum m'a demandé de lui faire. Il ADORE le pouding au riz et celui-ci est fait avec le riz arborio soit celui qu'on utilise pour faire les risotto. Ma curiosité était piquée.

Vous aurez besoin de:

-1/2 gousse de vanille (ou 1 c. à thé d'extrait de vanille)
-3 3/4 tasses de lait
-3/4 tasse de riz arborio
-1 tasse de crème à fouetter 35%
-3/4 tasse de sucre

Fendre la demi-gousse de vanille en deux et à l'aide d'un couteau retirer les graines et les mettre dans la mijoteuse avec la gousse. Pour l'extrait de vanille, l'ajouter en fin de cuisson.

Ajouter le lait, le riz, 1/2 tasse de crème et le sucre. Couvrir et cuire environ 3 heures ou jusqu'à ce que le riz soit tendre. Transvider dans un contenant hermétique et réfrigérer 4 heures ou toute une nuit. Retirer la gousse de vanille.

Dans un bol, fouetter le reste de la crème jusqu'à la formation de pics fermes. À l'aide d'une spatule, incorporer délicatement la crème au mélange de riz en pliant. Si la préparation semble trop épaisse ajouter un peu de lait au besoin.



Mon verdict: Sérieusement avez-vous déjà mangé un dessert qui contient 1 tasse de crème qui n'était pas bon??? Celui-là ne fait pas exception à la règle. C'était absolument décadent. Bien crémeux et le riz offrait une toute petite résistance sous la dent. L'odeur de vanille à elle seule nous mettait en appétit la veille alors que le dessert cuisait doucement. Un pur délice.

Maintenant mon mea culpa. Vous vous souvenez de mes côtes levées à la mijoteuse un peu ratées au mois de février? Elles devaient cuire à Low. Ce que j'avais fait.

Pour les desserts, Ricardo mentionne au début du livre qu'il est impératif d'utiliser la basse température. Or, en faisait le riz au lait, je me suis rendu compte que ma mijoteuse ne fonctionne pas bien à basse température. Elle ne chauffe définitivement pas assez. J'ai été obligée de jeter une recette complète de riz au lait (avec toute la déception de mon coeur). Je l'ai recommencée plus tard dans la semaine en chauffant à High 2 heures au lieu de 3 et le résultat a été parfait.

Donc, si mes côtes levées n'étaient pas bonnes ce n'était pas la faute de Ricardo mais bien la mienne. C'est pour ça que je dois me rétracter en disant que ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée que ça.

(Me semblait bien aussi que le Dieu Ricardo, ne pouvait pas se tromper tant que ça! :-) )

Source: Ricardo, La mijoteuse de la lasagne à la crème brûlée

1 commentaire: