vendredi 29 juillet 2011

Chez Victoire - Bistro de quartier

J'ai enfin essayé le bistro de quartier Chez Victoire sur le plateau Mont-Royal. J'avais eu de nombreux commentaires très mitigés sur la qualité de la nourriture, provenant autant de mes amis personnels que des médias sociaux ou traditionnels. J'avais donc une certaine réserve, m'en allant un peu à l'aveuglette. Lundi, mon chum et moi avons été ravi tant au niveau du service que de l'assiette.

Très malheureusement pour vous je n'ai pas traîné mon appareil-photo mais je vais tenter de vous décrire les plats avec le plus de précisions possible pour vous mettre quand même l'eau à la bouche. Tout d'abord, le resto est superbe et très chic avec ses longues tables qui occupent l'espace central. Vous pouvez choisir de vous installer au bar, à une table ou à la petite terrasse située directement sur la rue Mont-Royal.

Pour commencer, on nous a apporté du pain au levain maison aux noix et aux raisins avec une très bonne huile d'olive (parenthèse ici: ça semble être la mode le pain aux raisins dans les restos ces temps-ci, c'est la deuxième fois en 3 semaines que j'en reçois, fin de la parenthèse). Pour l'entrée, nous avons choisi de partager une salade de tomates. Deux couleurs de tomates cerises, des edamames croquantes, noix de pin, pousses de jeune basilic, espuma de basilic également et balsamique blanc. L'espuma qui ressemblait ici à une sorte de crème fouettée très dense avait d'abord été annoncée sur le menu comme de la mozzarella di Buffala, mais c'est à croire qu'ils étaient en rupture de stock. Je n'ai pas relevé auprès de mon serveur car la mousse était divine. Je n'a pas perdu une seule goutte de ce qu'il y avait dans le fond du bol allant même jusqu'à recueillir le tout avec mon pain au grand dam de mon chum... Ben quoi?

Pour mon plat principal, les excellentes et très larges papardelles maison au lapin de Stanstead effiloché, le tout légèrement moutardé avec tomates cerises confites et champignons. Mon chum lui avait toute une pièce de résistance: une échine de porc braisé déposée sur une purée de pomme de terre à l'ail confit et au fromage en grains. Quelques petits lardons et un oeuf poché coiffaient le tout. Comme nous avons réellement eu les yeux plus grands que la panse nous avons pris un à-côté de polenta crémeuse. Tout simple: polenta, mascarpone, oignons confits et probablement beaucoup de beurre. C'était riche. TRÈS riche.

C'est le seul petit désagrément que j'ai pu trouvé. Ces plats auraient été tout aussi magnifiques par une belle soirée froide de janvier. Réconfortants au plus haut point. J'ai donc trouvé l'excuse parfaite pour y retourner et cette fois promis mon appareil-photo fera le chemin avec moi!

mercredi 20 juillet 2011

Salade de pois chiches estivale

Petite recette à faire un lundi soir en revenant du boulot où vous avez suez sang et eau à cause de la température. C'est très frais, léger, nutritif et à part le chorizo excellent pour la santé! C'est une recette que j'ai prise sur le site de presque végé (merci à Daiva) mais que j'ai adapté en fonction des aliments que j'avais sous la main.

Vous aurez donc besoin:

1 boîte de pois chiches rincés et égouttés
1 courgette jaune (ou verte) en demi tronçons
1 poivron rouge (ou vert) en petits cubes
1 chorizo en tranches minces
Fromage feta en cubes selon votre goût
Fines herbes fraîches également selon vos goûts dans mon cas:
romarin haché DMJ
beaucoup de persil plat haché DMJ
coriandre hachée
2-3 feuilles de laitue DMJ pour déposer la salade

Et pour la vinaigrette:
1 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
2 1/2 cuillères à soupe d'huile d'olive
sel, poivre

Dans une poêle, faire griller à sec les tranches de chorizo jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Ensuite, pour ma part j'ai fait légèrement revenir les courgettes dans la même pour enlever un peu de crudité.

Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol et ajouter la vinaigrette bien émulsionnée. Déguster pendant que la viande est tiède et c'est encore meilleur! Évidemment vous pouvez ajouter tout ce que vous avez au frigo.




DMJ= de mon jardin!!!

samedi 16 juillet 2011

Arachides sel et poivre Le choix du Président

Aujourd'hui je veux vous parler d'un produit. Je crois bien que Le Choix du Président est ma marque maison préférée parmi toutes pour son originalité et sa grande qualité. J'ai récemment découvert ce produit-ci:



Le slogan, judicieusement choisi est le suivant: un essai vous convaincra! Moi je vous dirais qu'une peanut et vous êtes faites! Vous allez passer à travers le sac! C'est croustillant, légèrement salé, parfaitement poivré, c'est super bon! Un accompagnement parfait à la bière, la piscine et les amis!

Le coût: environ 3$

mardi 12 juillet 2011

Le Pub Campbell

Hier soir, une expérience qui ne passera malheureusement pas à l'histoire. Avant de commencer je veux vous dire que je suis toujours déçue de mal tomber au resto. Souvent, on espère un nouveau restaurant comme un enfant espère la nuit de noël, avec beaucoup d'enthousiasme et de joie anticipée. Vous voyez ce que je veux dire? C'est donc dans cette optique que mon chum, mon voisin et moi nous sommes rendus dans un nouvel endroit situé dans notre coin de pays. Ouvert depuis le début du printemps, le pub Campbell s’annonçait prometteur. Un bar à vin et à tapas dans le cadre enchanteur des jardins du Manoir Rouville-Campbell et avec vue sur la rivière Richelieu ne pouvait pas me laisser indifférente.



Évidemment, nous étions lundi, alors je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait foule. À notre arrivée, un seul autre couple prenait place sur la magnifique terrasse. Bon ça allait être tranquille. Parfait, j'étais là pour déguster. Un premier cocktail celui dit du terroir, cidre de glace du Québec allongé au mousseux, bien frappé il fût le bienvenu, mon chum lui s'est régalé d'une sangria blanche.



Je dois dès maintenant vous parler du service qui était ma foi assez plate merci. Sans entrain et sans sourire la serveuse se déplaçait entre les -deux!- tables et répondait à nos questions (ou plutôt à mes questions) de façon laconique.

Le menu comprenait environ cinq plats principaux, autant de choix de salades et de soupes et sept variétés de tapas qu'eux appellent "gourmandises". Nous en avons choisi trois parmi ces dernières. Calmars frits, crab cake et ailes de poulet. Je vous détaille le tout plus bas.

Une excellente idée de paner les calmars dans une chapelure de farine de maïs qui apporte en croquant différent. Par contre, ce n'était pas réussi du tout pour les raisons suivantes: la panure se séparait du fruit de mer à chaque fois qu'on le trempait dans la sauce (qui m'avait l'air industrielle soit dit en passant), le goût du maïs était vraiment trop fort, on ne goûtait que ça et certains calmars étaient d'une tendreté discutable.




Les crab cakes étaient selon moi beaucoup mieux. D'abord parce que servis chaud, très croustillants et bien moelleux à l'intérieur. Aussi, très bien assaisonnés laissant le choix ou non d'ajouter la petite mayonnaise en condiment.



Les ailes de poulet... bof, très bof. Annoncées comme étant au miel et aux épices j'ai bien senti le sucre mais les épices selon moi n'étaient nul autre qu'une sauce chili de type asiatique. Décevant.



Bref. Je m'attendais également à ce qu'il y ait une plus grande quantités de vins au verre. Seulement 6 blancs et 6 rouges dont une seule importation privée par couleur! Le reste étant des trucs que tout le monde connaît comme les Jamelles ou le Chardonnay La belle terrasse. Ce n'est pas du tout l'idée que j'ai d'un bar à vins... Notre choix s'est arrêté sur la bouteille portugaise Guardiao (importation privée au prix très raisonnable de 32 $) et ça nous a comblé. Une très petite sélection de huit choix (4 B, 4 R) est disponible en format deux onces. Leur magnifique cave à vin vitrée est judicieusement placée pour qu'on puisse l'observer à loisir mais le plaisir ne se rend pas tout à fait jusqu'à la table. Dommage.

125 ch. des Patriotes sud
Mont-Saint-Hilaire
450-446-6060

mercredi 6 juillet 2011

Show d'antiquité à Brimfield, Massachusetts

Dans une des Presse du samedi l'été dernier, on faisait mention d'une des foires d'antiquaires parmi les plus grandes du monde. Une véritable chasse aux trésors dans un petit bled perdu à 1h15 à l'ouest de Boston. L'article nous avait vraiment accroché mon chum et moi et nous avons décidé d'y aller avec sa soeur ce printemps. La minuscule ville de Brimfield voit sa population de 3000 personnes se gonfler à 130 000 durant la durée de l'exposition qui se déroule dans des champs le long de la route principale. Toute la ville est mise à contribution, un peu comme St-Tite durant le festival western. Chaque parcelle de terrain est utilisée pour les stationnements des vendeurs ou des visiteurs. Décrit comme un marché aux puces dans le quotidien, je pourrais maintenant dire que c'est un marché spécialisé pour qui s'y connaît! Certains collectionneurs s'affichent avec un chandail indiquant ce qu'ils cherchent, comme ses deux Messieurs et leurs bouilles sympathiques!




Personnellement, je m'attendais à une méga vente de garage. C'est l'équivalent mais version antiquaire c'est-à-dire cher. J'ai vu plusieurs trucs que j'aurais pu acheté mais j'ai été drastiquement rebuté par le prix. Des bijoux en quantité industrielle mais n'étant pas joaillière comment puis-je savoir sur le champs que la bague proposée à 150$ en vaut réellement 400?

Mon chum, grand collectionneur de masques de toute sorte a bien trouvé un ou deux kiosques où le choix était sublime mais les prix étaient exorbitants...

Effectivement, j'y ai vu des items des plus saugrenus tel des plaquettes de métal à l'éffigie du Ku Klu Klan (?!?) avec le nom des gens gravés à l'endos ainsi que la date et des affiches de céramique possiblement installées dans les bus mentionnant: "colored seated in rear" (les noirs s'assoient en arrière). Dérangeant.


Un BBQ en forme de porc... (qui VEUT un BBQ du genre? Je me pose la question!)


Un kiosque de tapis qui avaient probablement de la poussière datant du moyen âge!


Des lettres provenant d'une enseigne de cinéma (ou autre).


De nombreuses poupées tellement morbides... À donner froid dans le dos!



Vraiment de tout pour tout les goûts. Je vous mettrai d'autres photos à la fin.

Comme nous étions sur place depuis 6 heures AM, vers 8 heures nos narines nous ont menés vers ce stand à hot-dog... Hum! Remarquez que par mesure d'hygiène l'homme faisant la cuisson porte des gants, par contre, dès qu'il a une chance, il taponne tous les dollars américain que vous êtes prêts à lui offrir avant de revenir faire votre chien-chaud... Peut-être que c'est lui-même qu'il protégeait!

J'ai également mangé un excellent lobster roll sur l'heure du midi. Pas compliqué; pain, homard, céleri et une minuscule touche de mayonnaise. Divin. Probablement que juste pour ce sandwich, ça valait le détour!

Quelques images en vrac:






Les photos sont de moi et de Stéphanie Hamel :-)


lundi 4 juillet 2011

Mon projet

Je vous l'avais mentionné dans mes voeux de bonne année mais c'est maintenant officiel. Je pars en voyage avec mon chum pour 5 mois et pour la cause j'ai créé un nouveau blog spécialement dédié à ce beau projet. Je vous invite à le consulter, il est en ligne dès maintenant et je compte bien y ajouter de petits trucs d'ici la date de départ prévue pour dans exactement 3 mois jour pour jour. Vous pouvez même vous inscrire pour recevoir un courriel dès que Danny ou moi publierons un billet!

Paré pour le décollage???

dimanche 3 juillet 2011

Jardin

Voici en primeur une photo de mon jardin cette semaine.


Pas mal pour une débutante non?

(Bon c'est pas tout à moi on est 6 mais quand même!)

Déjeuner égyptien au Coin Méchoui

Je sais que j'ai été un peu absente ce dernier mois et je m'en confesse. Mais bon, je me remets sur le droit chemin et vous ponds un billet à l'instant. :-)

Avez-vous déjà mangé dans un resto égyptien? Pour le petit déjeuner de surcroît? C'est donc l'occasion idéale pour moi de vous en faire découvrir un. Coin Méchoui m'a été recommandé par un collègue il y a déjà 4 ans et depuis je l'ai fait essayer à plein de monde! De l'extérieur on dirait bien qu'il s'agit d'une cantine bas de gamme installée dans une bicoque et très mal logée coincée entre deux géants soit la Cage aux sports et Cora. J'avoue que la devanture ne donne pas envie d'y entrer mais une fois que vous le faites, vous êtes transportés dans un autre monde. Tout d'abord, le décor, ultra-kitsh ajoute à l'ambiance et au son (parfois fort) qui sort des deux téléviseurs constamment branchés sur un poste arabe. Dépaysement vous dites? Le chef, un Égyptien de souche règne en maître derrière son comptoir. D'un naturel réservé, il s'exprime par contre aisément dans l'assiette. Le soir, il concocte de superbes pièces de viande grillées à point sur son feu de charbon bois et ce sans jamais emboucaner le minuscule endroit.


Je pourrais vous parler longuement du repas du soir et du midi mais aujourd'hui c'est du déjeuner que je veux vous parler.

Vous n'avez pas le choix c'est un seul et unique menu, le même pour tout le monde, mais il y en a pour tous les goûts. Chacun des convives reçoit son assiette et pige allègrement dans les plats qu'on nous apporte. C'est non-traditionnel, mais délicieux. Voici ce qu'on y mange:

-En partant en haut à gauche: de la viande séché (style grison), une salade terriblement fraîche de tomate, herbes, oignon rouge et feta, hummous maison (possiblement le meilleur, servi avec une bonne quantité d'huile d'olive), mélasse et pomme de terre sautée à l'ail; une spécialité de la maison.


-Ensuite, juste le temps de prendre la dernière photo, atterissait sur la table, le pain pita grillé sur le feu, les falafels (croustillants et fondants, ceux-là non plus je ne leur ai pas trouvé d'équivalent ailleurs...) et un oeuf cuit dur qu'on a légèrement fait frire à nu quelques secondes et qui est saupoudré de sel et poivre.



-L'autre plat, typique à ce qu'on me dit; un genre de compote de haricots. Excellent!!! MON plat préféré de tous!


-Une omelette cuite à la minute nous tombe également dessus.

Le tout est accompagné d'un café (pas un de ces mauvais café filtre qu'on peut trouver dans la plupart des restaurants, non, un vrai café et son créma...)

Au moment où vous pensiez avoir avalé votre dernière bouchée,- un peu dans la honte d'en laisser dans les petites assiettes mais bon vous n'êtes vraiment plus capable...-, la serveuse tout sourire se pointe avec une tranche de pain doré grillé sur le poêle (comme les toasts de votre enfance!!!) pour chaque personne.



Voilà! C'est à ce moment précis que vous pensez que vous ne remangerez plus de votre vie... Pour faire descendre le tout, on vous offre un bon petit thé à la menthe comme seul l'Afrique peut l'offrir. Ouf! Si vous ne sortez pas de là en roulant, c'est probablement parce que vous allez ramper!!!

Heureusement, personne ne mange de la sorte à tous les matins, mais moi aujourd'hui pour me consoler d'avoir travailler tout le week-end alors que les autres se prélassaient au soleil je me suis offert cette décadence!

Et PS: Le déjeuner est à 10.99$ +tx et le soir vous pouvez apporter votre meilleure bouteille!!!

Coin Méchoui
72, boul Saint-Jean-Baptiste
Châteauguay
(450) 716-1213