lundi 26 mars 2012

Le M sur Masson

Le M sur Masson était sur ma liste de restos "à essayer" depuis des lunes. Je l'avais vu à la tivi (guide resto voir), dans les revues, bref depuis longtemps il me trottait dans la tête. Je l'ai donc suggéré à mes deux copines pour le brunch du dimanche. Avec notre réservation en poche nous nous sommes pointées là hier à 11h30. (Parenthèse ici: merci aux restaurateurs qui prennent les réservations car la formule du premier arrivé premier servi n'est pas tout le temps cool... fin de la parenthèse) (Ah non finalement autre parenthèse, aux restaurateurs: SVP pouvez-vous écrire les prix sur les menus sur vos sites web SVP.... Merci. Parenthèse finale).

Plusieurs choses très intéressantes sur le menu qui change à toutes les semaines. Dont l'omelette au parmesan, lardons, prosciutto et tomates séchées ainsi que le méga grilled cheese au gruyère et effiloché de boeuf BBQ ou encore le pain perdu au masalé avec poêlé de champignons sauvages et oeuf poché. Mais nous avons flashé toutes les trois sur la même chose... le rösti au vieux cheddar, salade de lapin confit, bébé épinards, pomme verte, fruits séchés et oeuf poché. Première fois de notre vie qu'on va au resto ensemble et qu'on prend toutes exactement la même chose.



C'était exquis, le jaune d'oeuf coulant dans la pomme de terre râpée et bien assaisonnée était cochon sans bon sens. Le lapin froid puisqu'il était en salade était magnifique et la pomme ajoutait une fraîcheur à la possible lourdeur des pommes de terre.

La formule brunch vous propose 3 choix pour précéder votre repas, soit la soupe du jour, (hier un parmentier de patates douces et cheddar fort), une verrine de fruits frais, granola et yogourt au miel ou un jus d'orange.



Tout était d'une qualité irréprochable. Seul bémol grandement dû à la malchance, nous avons trouvé trois cheveux dans nos assiettes. Un directement au service et deux par la suite. Nous en avons fait part à l'un de nos multiples serveurs et la maison nous a offert des desserts pour se faire pardonner. Trilogie de glaces maison, vanille, chocolat et bleuet. C'est gentil.



Une belle expérience à répéter en soirée pour explorer une autre facette du cuisinier (j'ai vu passé une bavette qui m'avait l'air sublime).

Si ça vous intéresse: www.msurmasson.com
2876 rue Masson, Montréal 514.678.2999

mercredi 21 mars 2012

On passe notre tour Chez le Portugais

Décevant de tomber sur un resto qui ne nous plaît pas lorsqu'on voit la quantité astronomique d'établissements qu'il y a à essayer seulement à Montréal. C'est ce qui m'est arrivé aujourd'hui. La météo plus que clémente m'a obligée à sortir de ma tanière pour aller dans la grande ville (!). C'est une longue histoire de savoir le pourquoi du comment qui m'ont amené Chez le Portugais rue St-Laurent mais disons juste que je DEVAIS y aller.

J'avais le goût de bien manger mais j'ai été déçue. D'abord, le menu est imprimé et réimprimé 1000 fois sur de simples feuilles blanches et on doit s'arracher les rétines pour en soutirer quelque chose.  Le pain qu'on nous a servi n'était pas frais. Pas immangeable, seulement il datait d'hier... Plate. À peine quelques minutes après avoir passé notre commande (nous avons opté pour les tapas, le midi ça se partage bien), nous recevions déjà nos deux premiers plats... tièdes. Il est clair qu'ils n'ont pas été fait à la minute, c'est "géo-temporellement" impossible. Peut-être que notre serveur a le don de lire dans les pensées et qu'il savait à l'avance ce que je voulais manger et que comme il était très gentil il l'a fait préparer avant notre arrivée...  Voyons quand même ce que ça donne.


Calmar style de la maison


Escargots au porto et champignons
Les calmars ne sont pas servis frits ce qui est tout à l'honneur du resto par contre, côté tendreté on y repassera et l'aromate principal est l'ail. Le deuxième plat d'escargots au porto et champignons peut mériter l'adjectif de correct. Aurait gagné à être servi plus chaud. Ça s'annonce bizarre pour la suite. Continuons.



Poulet grillé portugais
Le poulet a été le plat le plus intéressant des six. Quoique très salé, il était tendre, bien rôti et la sauce agréable en bouche. Sur le menu on spécifiait doux ou piquant et il nous a été servi doux à défaut d'avoir mentionné le contraire.



Riz maison et chorizo
Le riz... quelle tristesse. Il goûtait la canne de soupe aux tomates Campbell. Décevant. Et les légumes du jour servi en ratatouille (pas sur la photo) étaient corrects mais j'avais l'impression d'avoir devant moi une papillote de légumes cuits sur le BBQ réchauffés de la veille. Le chorizo lui était excellent. Mais entre vous et moi est-ce que ça prouve la qualité du cuisinier? Non, ça prouve la qualité du saucissier qui l'a fait ou que l'importateur fait un bon travail. Saisir un saucisson sur le grill tout le monde est capable de faire ça.

Dernier clou dans le cercueil de mon heure de lunch: les poubelles des deux toilettes débordaient. À midi!!! Un mercredi. Pour moi ça s'arrête là.

Désolée mais la prochaine fois, je passe mon tour Chez le Portugais.

dimanche 18 mars 2012

Retour, présentation et défi

Voilà! Je suis de retour après un congé de presque 6 mois de silence quasiment complet! Je suis ultra enthousiaste de reprendre la plume ou plutôt le clavier pour m'adresser à mon monde virtuel.


Et si on recommençait depuis le début voulez-vous?

Moi c'est Isabelle Charette, et vous?



J'ai décidé d'écrire maintenant à visage et à nom découvert. La peur d'avoir un blog et d'être jugée du début est passée puisque mon premier billet publié remonte maintenant à juillet 2009. Donc, je m'assume et me dévoile!

Durant mes 5 mois en voyage j'ai mangé comme une reine (ET comme une cochonne mais ça c'est un autre sujet). J'ai hâte de voir si je pourrai retrouver les goûts et les saveurs de là-bas ici-même (au resto ou à la maison).

J'ai regagné le confort de ma cuisine avec bonheur.

Comme il est impossible de me mettre le cerveau à OFF même en vacances, j'ai beaucoup pensé à ce blog (entre autre chose) et à ce que je voulais en faire. Parallèlement, je voulais trouver une façon de rentabiliser les nombreux livres de recettes que je possède (et ceux que je ne possède pas encore et qui sont sur ma "wish-list"). Je me suis donc lancée un défi personnel.

À partir du mois d'avril et pour la prochaine année je "testerai" un livre de recette par mois. Mon défi sera d'exécuter au moins six recettes du même livre. J'en choisi 5 et mon chum a carte blanche pour la sixième. Je les suivrai à la lettre et évidemment vous ferai part ici des résultats et de l'exécution avec des photos et des commentaires.

Évidemment on est TRÈÈÈÈS loin de Julie (du film Julie & Julia). Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas Julie c'est une américaine qui a décidé de faire TOUTES les 534 recettes d'un livre de Julia Child (interprété magistralement par Meryl Streep) durant une année!!! Projet un peu plus fou que le mien j'en conviens.

C'est donc un rendez-vous à partir du premier avril (et ce n'est pas un poisson). Le premier livre sera celui de Gwyneth Paltrow (oui, oui l'actrice américaine!) qui a publié en mai 2011 "Mon carnet de recette pour ma famille et mes amis". J'en ai entendu le plus grand bien et je suis très enthousiaste. Bien hâte de commencer à cuisiner!





Très heureuse d'être de retour!
Isabelle